Les signes de radicalisation à la Joie

Comment devient-on « fiché J » ? (J pour joie) Quels sont les signes utilisés par le Ministère de l’Intérieur pour repérer ceux qui se radicalisent à la Joie ? Une enquête de martine, envoyée spéciale de enmodejoie.com

Dans les bureaux de la S.A.G (Sinistrose Ambiante Générale)

C’est un lundi matin gris et froid, le jour et le temps idéaux pour enquêter sur la lutte contre la Radicalisation à la Joie. La S.A.G – à qui j’ai caché mes activités de blogueuse sur enmodejoie.com, me faisant passer pour une journaliste de BlablaFMTV – a accepté de me recevoir. J’entre dans des locaux à l’image de ces Services chargés de repérer et stopper les individus trop joyeux : un alignement de bureaux uniforme dans un couloir lugubre, peinture blanc d’hôpital et néon blafard clignotant. Le Directeur me réserve un accueil expéditif : « Ah, c’est vous la journaliste ? Asseyez-vous ici, vous allez suivre le travail de Jean-Paul… Jean-Paul, tu t’occupes d’elle ? » Et je me retrouve face à cet employé du S.A.G avec la sensation d’avoir été posée là comme un paquet encombrant. « Le chef est débordé. Hier soir, y’a eu un bon spectacle comique en ville, ça a rendu plein de gens joyeux, on a reçu plein de signalements ».

Et en effet, ça ne traîne pas : sitôt assise dans le bureau de Jean-Paul, un premier appel. Coopératif, le fonctionnaire du S.A.G met le haut-parleur afin que je puisse entendre et retranscrire la conversation :

Bureau du S.A.G bonjour, que puis-je pour vous ?

Je vous appelle pour vous signaler un comportement suspect. C’est ma voisine. Je crois qu’elle est en train de se radicaliser à la Joie

Quels signes de radicalisation avez-vous repéré Madame ? Pouvez-vous les décrire avec précision ?

Euh oui… Elle dit bonjour et elle sourit à tous les résidents de l’immeuble. Et elle a le même comportement suspect avec les habitants du quartier. Elle est toujours sympathique et aidante. Chez elle, elle pratique la Joie extrême : elle écoute des musiques joyeuses et des chansons gaies, elle chante avec. Je l’entends souvent rire aussi, avec ses amis, son copain, et même toute seule !

Au vu de cette description, il y a tout lieu de penser qu’en effet, votre voisine se radicalise à la Joie. Elle en est au stade 4 sur 5.

Mon Dieu ! Qu’est-ce-que je dois faire ?

N’entrez plus en contact avec elle. Restez enfermée chez vous. Regardez régulièrement les infos pour vous protéger d’une contamination de Joie. Je vais noter son nom et son adresse, et lancer la procédure « Fichage J ».

Restons lucides

Un jour comme les autres dans les bureaux de la S.A.G. Je ressors de là ma joie entamée, mais pas longtemps : un inconnu me sourit, mon article pour http://enmodejoie.com, et la Vie entière m’attendent. Tant pis pour ceux qui ont fait le choix du pessimisme, et d’un cynisme de façade bien pratique : puisque tout est pourri en ce monde mauvais, à quoi bon agir, se risquer, faire montre de bienveillance et de générosité ? Et si l’on me rétorque que voir tout en noir est une preuve de réalisme, je rappellerais ceci : le mot lucidité vient du latin lucidus, qui veut dire brillant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s