Ce qui est intolérable…

et face à quoi nous nous devons d’apporter une réponse claire, responsable, et digne.

« Ce qui est intolérable c’est que vous, ayant fait ce choix, vous ayez la prétention de l’imposer aux autres » : cette phrase précise, forte et juste de Gisèle Halimi (prononcée en 1974 face à une femme opposée à l’avortement), on a envie de la reprendre à chaque instant, dans le climat d’interdit et d’oppression qui s’installe en France. En Belgique. En Suisse. Au Canada. En Espagne. En Italie. En Angleterre. En Allemagne. En Australie… sous couvert de mesures sanitaires de moins en moins justifiées scientifiquement, et de plus en plus coercitives.


Je nous souhaite à toutes et tous de trouver, individuellement et collectivement, le discernement, le courage, la sérénité de Mme Halimi, pour apporter une réponse responsable et digne à « l’intolérable » auquel nous sommes actuellement confrontés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s