La liberfé d’echprechion

Dire qu’en ce moment, la liberté d’expression est bâillonnée, me semble relever d’une évidence tellement… évidente, que c’est devenu un truisme.

Il faut pourtant continuer, et continuer sans cesse, encore et encore, à dénoncer cette intolérable censure de toute pensée dès qu’elle dévie de la ligne droite du parti. Et de sa propagande d’une vérité unique et sacrée, digne des pires états totalitaires.

Il faut continuer.

Par tous les moyens qu’on peut (pour moi : les mots et l’humour).

Sinon, nous serons réduits au silence total.

Les canaux officiels nous sont interdits d’accès. Qu’à cela ne tienne : créons nos propres espaces, retrouvons-nous y, servons-nous en, et plébiscitons-les.

Nous sommes aussi têtus que la vérité.

Et aussi obstinément, indécrottablement enthousiastes et joyeux que la Vie qui, quelque hiver qu’elle traverse, renait comme le printemps.

Eternellement.

https://crowdbunker.com/v/aLPu0T3KSA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s