Le Nouveau, enfin !…

L’hyper matérialisme nous a fait tant de mal.

La science, quand elle reste intègre, humble face aux mystères du vivant, et apte à accueillir l’Inconnu, rejoint naturellement la spiritualité (on est bien d’accord que ce mot n’a rien à voir avec l’histoire funeste des religions).

Depuis que j’écris, je travaille sur les conditionnements et m’interroge sur les moyens de nous en délivrer. Pour répondre à cette question, je suis longtemps passée par des déconstructions « intellectuelles ».

Aujourd’hui, pour poursuivre ce cheminement libérateur – dans les créations que je partage comme dans ma vie – je n’hésite plus à faire appel à l’intelligence émotionnelle, à l’intuitif, à ce « champ vibratoire » qu’on perçoit dès qu’on fait silence, et qu’on se relie à notre Conscience.

Les propos de cette vidéo me donnent des clés dont j’ai besoin, dont nous avons besoin, je le crois, pour nous « déconditionner ». Et retrouver la confiance en notre capacité à co-construire notre futur. Prendre le temps de visionner cela, c’est déjà commencer à changer nos programmes.

« Le monde a soif, en Vous la source

Le monde hurle, en Vous le silence

Le monde pleure, en Vous le seul baume

Au-dessus des lois, la grâce…

non plus la guerre, mais le Nouveau. Faites-le descendre enfin, ce Nouveau ! »

Nothing compares to foot

Un soir de désoeuvrement, pendant une finale de mondial, j’ai détourné ce tube de Sinead O’Connor (créé par Prince).

On aura compris que le foot me laisse indifférente. Mais voir les gradins du stade Vélodrome vides depuis des mois, moi qui ai grandi au son des clameurs ferventes des supporters de l’OM, ça « fend le coeur », comme on dit chez moi.

La vie ne m’apprend rien…

… mais les hommes libres comme Balavoine, et l’interprétation de cette chanson un soir, pendant laquelle j’ai entendu ma voix pour la 1ère fois, m’ont beaucoup appris.

Et je continue, encore et toujours, à apprendre. Parfois pour redécouvrir la fraîcheur de certaines évidences depuis toujours sues. Mais oubliées avec les fausses leçons des moralisateurs.

Un député européen inspiré par Cicciolala !

Info parue dans Nice Matin le 2 décembre : « La police intervient sur une covid partouze à Bruxelles, un député européen s’enfuit »

« Marrainé » par Cicciolala, la célèbre coach-bonheur, le blog enmodejoie se doit de rétablir la vérité des faits.

En réalité, ce député – sûrement un de ceux qui nous ordonnent de rester masqués jusque dans nos foyers, pendant que lui s’adonne à des orgies (dans le strict respect des gestes barrières, bien entendu) – en réalité, disons-nous, ce monsieur n’a fait qui suivre les conseils de notre Cicciolala adorée dans cette vidéo cet été :