Je poursuis ma mission de faiseuse de joie !

En dépit des sombres temps qui courent…

ou plutôt : en raison-même de cette période d’anti-joie, je vais propager encore et encore plus la joie.

Parce que sinon, ça voudrait dire que c’était du chiqué, une posture « pour me faire mousser », de prôner le rose avant qu’on tombe dans la sinistrose : la lumière ne s’éprouve et ne prend son éclat véritable qu’au contact de l’ombre.

Et aussi parce que, quand la propagande d’épouvante partout déployée nous dicte de capituler devant son drapeau noir, choisir la voie contraire, celle de l’envie de bonheur opiniâtre, devient un acte révolutionnaire. Peut-être, l’acte révolutionnaire ultime…

Je t’offre donc, en antidote puissant aux sombres ritournelles reprises en choeur par les médias, ma Bliss Playlist, plus réconfortante et sucrée que la plus merveilleuse des friandises.

14 octobre 2020 : l’allocution historique des Zéro Patron

Le 14 octobre dernier, y’a eu l’intervention de… d’un président me semble ? Mais y’a eu surtout celle des Zéro Patron, sur les ondes de Radio Galère.

Avec des phrases d’anthologie qui resteront dans l’histoire… bonne écoute!

PS : Le tournage de l’opus 3 de notre série, évoqué pendant l’interview, est reporté pour cause de… enfin vous savez. Mais on trouvera le temps de le faire entre 2 confinements 🙂 et l’épisode 2, déjà dans la boîte, est bientôt prêt !

Croire aux câlins des lions !

Il est temps de renouer avec la magie de l’enfance qui seule peut voir celle de la Vie.

Il est temps de retrouver la force de croire. En des choses époustouflantes et merveilleuses. Comme, par exemple, qu’il existe quelque part dans ce monde, et donc quelque part dans la zone la plus douce et aimante de nous, un endroit où les lions nous font des câlins…

Ah vous ne me croyez pas ? Tenez :

Fais cooommeee l’oiseauuu…

Je vous invite à être l’oiseau qui plane librement dans le ciel

déclenchant ainsi la méfiance de ses comparses enfermés dans leur cage, et à l’assumer totalement, dans une joie de vivre pleinement déployée qui emporte tout dans son sillage !

Et puis, il suffit souvent qu’un premier oiseau donne l’exemple, pour que les autres, voyant que c’est possible, et que même c’est bien ! de sortir de la prison, s’élancent à leur tour…

Le dessin est de l’ami Claude Pelet (dont vous pouvez retrouver les merveilleux dessins sur Facebook), “artiste libre”, comme il se définit lui-même.
Des bises qui volent jusqu’à vous !

Zéro Patron : la subversion par le rire

Avec Zéro Patron, le label indépendant qu’on a créé avec David Zaw, on a pris le parti d’en rire. Et s’il est des esprits guindés dans le costume du « sérieux » pour ne pas comprendre ce choix, voilà un « plaidoyer pour le rire », que j’ai écrit tantôt :

« La subversion par le rire est nécessaire, parce que là où la lutte obstinée s’épuise et n’obtient rien, le rire réussit à dissoudre les pires résistances, à amollir les pires dictatures (sur ce sujet, je recommande vivement le formidable documentaire « la comédie aux 4 coins du monde », de Larry Charles). La subversion par le rire est la seule qui vaille, parce que, aux critiques virulentes et revanchardes, aux leçons de morale assénées d’un ton supérieur, je préfère la mise en lumière par la finesse, la fantaisie, et la noblesse d’un éclat de rire : il y a de la noblesse chez celui qui oublie ses propres soucis et souffrances, pour te faire oublier les tiens dans le rire, l’espace d’un moment salvateur et précieux. Enfin, la subversion par le rire est la plus « adéquate » avec notre condition humaine, parce que, quand on voit mourir un être cher, on éprouve dans sa chair la fragilité précieuse et fugace de la vie, et on voit bien qu’au fond, rien de tout cela n’est sérieux, n’est-ce-pas ? Alors, je choisis la légèreté. L’élégance, la grâce et la force de la légèreté. Alors, je prends le parti d’en rire. Le parti joyeux, bienfaisant, rassembleur et lumineux d’en rire.  »

Martine Plaucheur, auteure comédienne, influenceuse de joie, membre fondatrice (avec son compère David Zaw) de Zéro Patron, les productions qui ont pas peur d’être cons.

Pour venir rire de tout avec nous, c’est par ici : https://www.youtube.com/channel/UCzW-t2z7dVs8qHKsqC4IUlA

Et comme on a grand besoin de ton soutien, ça serait vraiment sympa que tu t’abonnes à la chaîne ! 🙂

De l’Absurde au Mystique…

Tout est permis chez Zéro Patron !

Dans la nouvelle super-production Zéro Patron, il y a des agents secrets, des Russes, des agents doubles (ou triples ?), des combats à couper le souffle, une histoire d’amour et… du mystique ! https://www.youtube.com/watch?v=chaAQ5BCx-w&t=940s

La séance ciné est offerte. Nous le faisons par pure générosité et amour inconditionnel !… Mais bon quand même, si tu pouvais t’abonner à notre chaîne, ce serait vraiment sympa : les artistes indépendants que nous sommes n’ont pas d’autre soutien… Oooom ! (merciiii !)
#zeropatronproductions

Cocktail de bienvenue pour les nouveaux arrivants sur ce blog!

Ces derniers jours, joie de constater qu’un groupe de nouveaux abonnés a débarqué sur enmodejoie.com !

Martine, votre hôte influenceuse de joie, est ravie de vous accueillir sur ce blog dédié à la joie !…

Et pour fêter votre arrivée, voici le « cocktail de joie » offert aux nouveaux venus, comme le traditionnel collier de fleurs des Polynésiens à leurs visiteurs.

Ce cocktail est hautement concentré en extraits de joie pure, shakés avec les composants suivants (ingrédients de base de ce blog) : vitamines D (pour Dérision) pour prévenir et lutter contre la sinistrose et ses effets nocifs sur notre santé mentale et physique, barres de rire énergétiques sous forme de chroniques, vidéos, chansons, actualité heureuse… et tout ce qui favorise la « poilade », ce baume bienfaisant immédiat, miraculeux et gratuit, éclats d’optimisme pour éclaircir le regard et rafraîchir l’esprit, afin de les rendre sensibles à la beauté de ce monde, et de les protéger du flot polluant de nouvelles catastrophistes que déversent en continu les médias… mise en garde : il ne s’agit pas d’un optimisme béat de synthèse, mais d’un optimisme réel, lucide, choisi en pleine connaissance de causes, qui fait le pari d’une humanité capable d’intelligence et de générosité, ayant compris que ce que nous voulons tous, au fond, c’est vivre heureux. Simplement vivre heureux…

Et maintenant, on crie tous ensemble « en mode joie ! », et… cul sec ! 🙂

Et pour finir, le lien vers le formidable et reboostant groupe Facebook de Meena Goll, une des inspiratrices de ce blog, « Magie de tous les possible » : https://www.facebook.com/groups/484242062030500/?source_id=673420356042982

A la Vie, toujours plus forte que tout !

Sermon sur la joie !

Mes sistas mes frangins !

Les sermons chiants, c’est pas ma tasse d’eau bénite, et ça passe toujours mieux en mode groove plutôt que grave…

Non c’était juste pour vous dire- sans verser dans « l’homélie » gentille, ça me soûle autant que vous – faudrait songer de temps à autre à exulter ensemble autrement qu’en se mettant sur la gueule, par exemple, et comme vous y enjoint sans cesse ce blog : exulter ensemble dans la joie !

Pourquoi ? Parce que cette vie est encore plus courte que la mini-jupe de la meuf la plus sexe de la terre ! Et sans zapper la complexité, la diversité et les nuances infinies de nos points de vue, de nos arguments, de nos convictions, au sujet des événements qui agitent sans répit ce monde, la brièveté de nos existences me semble un motif amplement suffisant pour tâcher de se les pourrir le moins possible.

Déjà que, comme dit le père Voltaire, cette vie est « naturellement » une vallée de larmes, ça serait bien cool, voire même le début d’un grand progrès pour l’humanité, d’éviter au max de nous en rajouter une couche !

Voilà donc, mes sistas mes frangins, un extrait du légendaire Sister Act, avec la divine Whoopi Goldberg : un pur moment de good vibes pour le corps et l’âme, cadeau, partage, communion, communions… tous ensemble dans la joie ! Sur enmodejoie.com, et partout où nous pourrons propager le puissant et irrésistible pouvoir de l’allégresse !

Journal de non-guerre de Major Pinkie – J 20 : le changement, c’est nous !

 » L’un des débats qui agitent en ce moment les réseaux sociaux, est de savoir si le moment est opportun pour dénoncer les manquements et les responsabilités de l’Etat français dans le bourbier où nous sommes…

Non ! nous intiment certains, il n’est pas temps, car il faut préserver à tout prix « l’union nationale ». Rassembler, pas diviser. Et aussi, garder notre énergie pour nourrir des sentiments et des actes « positifs »…

Le lien entre les frères et les soeurs de l’Army of Love, maintenu par l’énergie de l’Amour, c’est le programme que prône – et applique au mieux – Major Pinkie, depuis qu’elle a endossé l’uniforme rose de la Guerrière de l’Amour en 2014.

Mais défendre la belle idée du « tous unis » ne signifie pas qu’on doive manger son casque rose et se taire, quand on constate, pas juste des erreurs (qui, on le comprend, sont humaines) mais des choix aux conséquences aujourd’hui tragiques, opérés depuis des années par les politiques au pouvoir : casse de l’hôpital public et du système de santé, imprévoyance totale pour anticiper les crises sanitaires (le professeur marseillais Didier Raoult avait alerté les pouvoirs publics sur les dangers d’un virus respiratoire… depuis 2003 !) et de façon générale, écrasement financier et moral de tous ceux qui sont en train de porter le pays à bout de bras, sans moyens, avec un courage héroïque dont les mecs « au sommet de l’état » n’ont, pour l’instant, pas montré le centième du quart du dixième.

Il n’y a rien d’incompatible à dresser ce noir constat, et faire montre d’une « énergie positive », au contraire : c’est parce que nous nommons dès maintenant ce qui ne va pas et dont nous ne voulons plus, avec une lucidité ferme et constructive, que nous pourrons le changer.

Et puis, il serait temps de se défaire de cette étrange habitude qui consiste à « se rassembler derrière le chef » : pourquoi ne pas prendre l’optique inverse ? Pourquoi ce ne serait pas « les chefs de la nation » qui se rangeraient derrière nous, ou plutôt – pour en finir avec cette logique dominante – à nos côtés, pour écouter nos besoins, et mettre en oeuvre nos propositions, qui toutes vont dans le sens du choix de l’humain et de la vie ?

Si les « hauts-responsables » sont prêts à nous rejoindre sur notre terrain, et à s’amender – individuellement et dans leurs actes politiques – l’Army of Love leur ouvrira ses rangs comme à tous ses frères et soeurs !

Sinon ? Sinon, on les attendra pas.
Le changement, ce sera nous.

C’est déjà nous : on n’a jamais assisté, foi de Major Pinkie ! à de si grands mouvements de solidarité, organisés à la fois spontanément et intelligemment. »