Bonne nouvelle : création d'une rubrique pour les comédiens sur ce blog !

Mon écriture est très prolifique, et les comédiens sont en recherche de textes en permanence : cette nouvelle rubrique est là pour faire se « croiser » mon offre et leur demande ! https://enmodejoie.com/le-joyeux-petit-theatre-de-martine

Comédiens lassés de jouer des reprises, et en quête de créations, je mets mes textes à votre disposition. Dans « le joyeux petit théâtre de martine », vous trouverez le pitch et des extraits des pièces que je propose. Tous ces spectacles ont été, ou sont encore joués.

Mes pièces

Entre comédie et comédie dramatique, des créations qui ont toutes été montées et jouées.

Pour toutes les troupes, professionnelles ou amateurs, qui ont envie de jouer autre chose que des reprises… maintes fois reprises.

Si vous êtes intéressé par un extrait, me contacter ici : https://enmodejoie.com/contact pour connaitre les modalités et obtenir le texte.

Bonne nouvelle : une odyssée spatiale foutraque dispo sur Kobo

Dans le cadre du NaNoWrimo 2019 (le Mois National d’Ecriture de Roman), j’ai composé d’un jet spontané, en 13 jours d’écriture intensifs et hallucinés, un texte de fantasy fantaisiste, intitulé : « L’Odyssée bleue des mots infinis ».

A la relecture, je l’ai jugé digne d’une publication. Voici donc le lien pour se le procurer sur le site kobo : https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/l-odyssee-bleue-des-mots-infinis

Le prix de ton billet pour partir dans l’espace ? 4 € (la NASA fait des tarifs spéciaux en ce moment)

Et pour te donner envie d’embarquer, le pitch : L’auteure de romance fantasy Syrianita Denova s’est faite enlever par l’héroïne de sa saga ! C’est le début d’une folle épopée dans l’espace, en quête des « mots infinis », où l’on croisera l’infâme Kouglov, la sage reine Vibriata, le grand médium Jean-Jacques Vouakler, les agriculteurs en révolte de la planète Kepler, un robot chihuahua… j’en passe et des plus dingues ! Attache bien la ceinture de ton vaisseau spatial, ça va secouer grave lecteur !

Bonne nouvelle : y'a des artistes indés…

et ils font des choses extras !

Seulement, pour pouvoir continuer à vous les proposer, et déjà, à exister, dans un système culturel qui uniformise les oeuvres et les goûts, avec le rouleau compresseur d’un marketing surpuissant comparable à celui de l’industrie agro-alimentaire… il faut aller voir ce qu’ils font, et les soutenir.

Une vidéo à partager, une réflexion à cultiver dans le terreau de la curiosité et du désir d’altérité, si l’on ne veut pas faire le triste constat, en regardant la programmation des cinés, des théâtres, les étals des libraires et les productions musicales : « les carottes sont cuites ».

Bonne nouvelle : lancement du Black & White Free Day !

Plutôt que de célébrer, une fois de plus, la société de consommation à travers cette journée du Black Friday, pourquoi ne pas instaurer un Black & White Free Day, afin de fêter ces richesses inestimables que sont l’harmonie, la paix, l’unité, la liberté ?

L’idée m’est venue ce matin, tandis mon smartphone se faisait envahir par moult notifications promotionnelles m’exhortant à profiter de ce Vendredi qui, en effet, pourrait devenir un jour Noir pour ma Carte Bleue, si je répondais à toutes ces sollicitations d’achat…

Black & White Free Day : je vous offre en partage ce concept de martine influenceuse de joie ! Je vous invite à le diffuser si vous l’aimez. Et si vous avez envie de pratiquer aujourd’hui, pour vous démarquer du mot d’ordre général, une autre activité que le shopping.

Bonne nouvelle : un rap pour les quinquas

Voici « Fifty Rap » et ses Fifty Rappeuses, des sistas so cool !

A 50 ans, pour la 1ère fois de ma vie, j’ai écrit et performé un texte de rap. Pour célébrer dignement mon demi-siècle. M’amuser avec mes copines. Et aussi parce que j’avais 2-3 choses à dire.

La femme-yaourt : à quel âge devient-on périmées ?

Du temps de Balzac, la société fixait l’âge de la maturité pour une femme – comprenons : la phase critique, juste avant son déclin – à 30 ans. Au moins, l’auteur de la Comédie humaine lui rendait-il hommage dans son célèbre ouvrage la femme de 30 ans : « Une femme de 30 ans a d’irrésistibles attraits pour un jeune homme ». Aujourd’hui, notre date de péremption survient plus tard – mais guère, finalement, à entendre certaines remarques-couperets qui nous condamnent dès qu’on quitte la trentaine. Et des écrivains, que je me refuse à citer pour ne pas leur faire une promo supplémentaire : ils sont déjà suffisamment plébiscités et relayés par les médias et les réseaux sociaux, à coup de provocations grossières qui buzzent à tous les coups… des écrivains, dis-je, moins élégants que Balzac, déclarent publiquement qu’à 50 ans, nous sommes, au mieux, invisibles, au pire, objets de l’aversion et du dégoût masculins.

Plus célèbre que l’Homme invisible, voici : la Femme invisible !

Perso, les clichés et les préjugés, déjections de cerveaux étriqués baignant dans le formol de la bêtise et de la méchanceté, m’indisposent et me soûlent prodigieusement ! Alors, la fille de 69 que je suis a écrit une chanson pour le dire. Mais plus sur le ton de l’humour libérateur, que de la revendication vénère :

Cinquantaine approchante / Ou flamboyante / Préménopausée / Ou déjà libérée/ Tu dis qu’à mon âge on devient invisible / Tout’façons pauv’mec dégage ! t’es pas mon style ! La suite ici :

Fifty Rap, avec Josy, Ariane, Sonia, Martine et Nathalie
Paroles : Martine / Musique : Vince Prod 73 / Réal : David Zaw

N’oublie pas de t’abonner à notre chaîne Youtube : c’est le seul et indispensable soutien des artistes indépendants que nous sommes. Merci !

Bonne nouvelle : Celeste Barber existe et nous enchante !

Depuis 2015, elle nous offre des parodies de stars, et de leurs photos trop parfaites, à la fois hilarantes et salutaires. Pour notre moral, notre mieux-être, et l’acceptation de nous-mêmes: que c’est bon et libérateur, ne plus se sentir obligée d’être mince, sexy, au diapason d’on ne sait quel idéal de beauté absurde et arbitraire ! Que c’est bon et libérateur, arrêter de s’auto-dézinguer, et se regarder avec une indulgence affectueuse et complice.

Autre bonne nouvelle, Celeste Barber est suivie par 6 millions de followers sur Instagram: les mentalités évoluent, et dans le bon sens. C’est un réjouissant constat.