À Idioland, l’arbitraire fait loi

À Idioland, la Présidente-Reine gouverne et édicte son bon vouloir depuis sa chambre

À Idioland, la Présidente-Reine s’adresse à son peuple sur Tik Tok et Instagram

À Idioland, la Présidente-Reine parle et on se tait. Chacun de ses désirs, même le plus irréalisable, fantasque, injuste… doit être mis en œuvre sur le champ

À Idioland, le discours officiel du gouvernement, servilement relayé par les médias Idiolandais, tient lieu de parole sacrée. Aucun débat, questionnement, remise en doute, opinion alternative, fait contradictoire… n’ont droit de cité et sont sévèrement punis.

À Idioland, l’arbitraire le plus inique et stupide a force de loi.

(Toute ressemblance avec un pays que vous connaissez bien n’est pas fortuite).

Bienvenue à Idioland !

Il y a quelques années est sorti « Idiocratie », un film prémonitoire sur l’imbécilité dans laquelle nous voyons sombrer aujourd’hui nos démocraties.

L’abêtissement et l’abrutissement quotidiens des esprits, le remplacement de la pensée complexe, seule apte à saisir les riches nuances du réel, par les raisonnements binaires primaires, du débat intelligent par l’insulte vulgaire, et de la liberté de questionner par une propagande implacable qui censure sans s’embarrasser tout ce qui vient la contrarier… constituent désormais le mode de gouvernance préféré de nos dirigeants. Une « idiocratisation » qui s’appuie sur son indispensable allié : l’apeurement. Car un cerveau enlisé dans la peur n’est plus en capacité d’analyser, discerner, cautionner ou désapprouver, choisir, ni initier la moindre action.

L’Intelligence (et ce mot en embrasse tous les champs : intelligence intellectuelle, émotionnelle, intuitive, créatrice…) devient dès lors notre première arme de résistance, le premier rempart pour préserver notre humaine condition.

Et puisque nos dirigeants, et leurs laquais parlementaires et médiatiques, nous prennent de plus en plus ouvertement pour des cons, avec un mépris clairement affiché que nous recevons comme une insulte intolérable, renvoyons-leur l’image de la bêtise crasse qu’ils incarnent à force de la promouvoir. Et dont, funestes pantins sans âme ni conscience, ils laisseront à l’Histoire le souvenir pathétique.

En résumé, je vous lance cette invitation réjouissante mes amis : foutons-nous de leur gueule ! À fond. Dans les grandes largeurs du ridicule. Et sans pitié. Comme eux.

« Épouse-moi! »: l’appel émouvant de Kim Noubilla

Star de télé-réalité, instagrameuse à succès, créatrice d’une ligne de vêtements « 100% vegan », auteure du best-seller (qu’on lui a écrit): « n’oublie pas de me follow », Kim Noubilla n’est pas seulement un exemple inspirant de réussite et d’épanouissement pour toute une génération de jeunes filles et de femmes. Influenceuse de génie, elle nous montre, toujours avec un temps d’avance, les bêtises euh… les tendances de notre société, jouant en cela un rôle instructif, utile et même, porteur d’une dimension anthropologique. Merci Kim.

Entre deux présents, l’éternité…

Cet après-midi j’ai reçu un inestimable présent (au sens double du mot)

Pendant plus d’1 heure, un coin de mer et de verdure sauvage et magnifique, offert à ma contemplation solitaire.

Et cette évidence ramenée par les vagues: il nous faut recroire

Au Pouvoir et à la Magie

Du Vivant du Cœur de l’Esperance de l’Entraide

Et des mots que je vous partage.

Trouver son bout de Terre promise, le faire croître, et le chérir

Vous voyez ce bout de terre, pour l’instant caillouteuse et aride ? Eh bien, je vais œuvrer à lui rendre la fertilité et la vie.

Creuser, retourner, ajouter de la bonne terre, planter, semer. Puis prendre soin de ce précieux carré de plantes, fleurs, quelques pommes de terre, ou autres légumes qui s’adapteront le mieux, j’imagine un arbre fruitier aussi. Et constater avec fierté et joie chaque nouvelle pousse, chaque nouvelle éclosion, chaque nouveau don de la Terre.

C’est mon projet le plus important de cette année 2021. Avec le désir de devenir meilleure – c’est-à-dire, plus aimante et plus aidante. Et la naissance de 3 textes (en collaboration avec un écrivain marseillais que j’estime autant pour son œuvre que pour sa grande humanité).

Ainsi, ce qui peut sembler, et resterait pour d’autres, un morceau de terrain sec et sans intérêt, incarne pour moi, sur un plan à la fois symbolique et bien concret, un rêve, un espoir, mon bout de terre promise.

Et il en va de même pour tout : les choses sont et deviendront ce que nous en faisons et ce que nous en ferons. Il importe dès lors de bien choisir ce que nous allons semer.

EXCLU : le prochain plan sanitaire en Macronture

ALERTE INFO : Enruth Elgriff a pu obtenir, en exclusivité, le prochain plan sanitaire que va proposer à l’approbation de lui-même le gouvernement de la Macronture. En voici les mesures-phares

1- Création d’un Conseil d’Astrophysiciens, afin d’étudier la possibilité d’instaurer un couvre-feu de plus de 24h

2- Désignation d’un Monsieur re-dé-re-dé-re-dé-re-dé-re etc… confinement

3- A propos du confinement : création d’une commission lexicale, afin de trouver d’autres mots pour le désigner, étant donné sa baisse de popularité auprès des Français. Une 1ère réunion a déjà permis de dresser une liste : « Enfermement pour notre Bien à Tous », « I.S.V (Isolement Sanitaire Volontaire), « Solitude Salvatrice », et plus ludique : « Je joue à Robinson Crusoé »

4- Greffe directe du masque sur le visage, pour toute la population à partir de 6 ans. Une greffe dès la naissance est envisagée. Le masque n’aura pas à être changé, il est conçu pour être assimilé par l’épiderme.

5- Obligation, pour les sorties exceptionnelles autorisées, de présenter un bras et/ou une fesse à l’air libre, afin de recevoir des injections des agents Vaccinator (un important contingent va être déployé, afin de couvrir tous les besoins du territoire). Le fait d’avoir déjà reçu une injection ne vaut pas dispense : étant donné la vitesse de mutation du virus, il faut faire des rappels le plus régulièrement possible

6- Toujours pour les sorties exceptionnelles autorisées, obligation de porter un cathéter qui diffusera en permanence du gel hydroalcoolique

7- Obligation également de se fixer une planche en bois de 4 m au bout de chaque main, qui permettra un respect total des gestes barrières

8- Enfin, à l’instar de ses illustres prédécesseurs Jules César et Napoléon, le Président s’auto-nommera Président à vie.

Un Président très Flower Power

Ce charmant aspect de lui, poétique et bucolique, ce sympathique côté Flower Power, ne nous avait pas encore été révélé : notre Président a dépensé 600 000 € en fleurs ! En 2020, l’année où, pour nombre de Français, il était bien difficile de s’acheter tous les jours des roses et des orchidées … J’espère que l’Elysée a gardé toutes ces fleurs fanées pour composer de jolis pots-pourris.

Notre « démocratie », ce loto sans jamais de gagnants…

Dernière idée en date de notre Président à l’imagination débordante : faire appliquer ses décisions avec un tirage au sort de 35 citoyens…

Avant de se réjouir d’un prochain retour de la démocratie athénienne, et de notre souveraineté retrouvée, regardez cette petite vidéo anticipatrice de l’an dernier : la citoyenne Francine Fettucini vous présente ses voeux, et sa vision de la fonction présidentielle…

Nota Bene : un an plus tard, je ne change pas un mot de ce discours.