Quand la littérature se déconfine

Pendant le confinement, 4 auteurs marseillais se sont déconfinés par le seul pouvoir libérateur et cathartique de la littérature.

Cathartique, parfaitement. Alors autant vous prévenir tout de suite : leurs récits en roue libre (un effet de la fièvre qui s’emparait alors des corps et des esprits ?) sont iconoclastes, irrévérencieux, totalement en dehors des clous fixés par la doxa officielle.

*En exclusivité dans cet ouvrage : une interview du virus star par Henri-Frédéric Blanc.

Tyrannovirus, recueil collectif par Henri-Frédéric Blanc, Olivier Boura, Jean-Pierre Cramoisan, Martine Plaucheur – disponible sur commande chez tous les libraires – 12€

Chroniques de la France ordinaire – septembre 2022

Nous vivons une époque si stupéfiante de bêtise qu’il convient d’en garder les traces. Et d’en consigner soigneusement les plus belles perles.

Sans ce travail de greffiers de l’Absurde, de Saint-Simon de la Cour élyséenne, les historiens et les générations futures croiront que des événements si monstrueusement grotesques sont le fruit de mauvais canulars. Et ne se sont jamais produits.

Certes, les présentes chroniques relèvent du genre satirique, et retranscrivent la réalité avec une liberté sarcastique exagérant les faits. Mais si peu… le fond des choses, l’esprit de l’époque et de ses principaux acteurs y sont fidèlement représentés. Et c’est là l’essentiel.

En outre, le choix de la parodie permet de passer les fourches caudines de la censure, implacable en cet an de (dis)grâce 2022.

« Nous n’avons pas peur de Poutine ! S’il le faut, nous partirons nous battre armés de notre courage, de nos cols roulés, et de nos étendoirs ! » (un membre du gouvernement)

-Douce Arielle, je vais accomplir un grand sacrifice !

-Mon Dieu ! Quoi Bernard-Henri?

-Je vais troquer ma chemise blanche contre un col roulé !

-Vous êtes merveilleux Bernard-Henri !

-Sortez-moi mon costume Saint-Laurent, je pars guerroyer ! (scène de vie chez le philosophe français le plus populaire)

« Si un seul d’entre vous ose me désobéir, je dissous l’Assemblée, tous les députés, le Palais Bourbon, l’Elysée, la France entière ! et à la fin, je me dissous moi-même !!… » (Manu de Funès dans La folie des grandeurs, le remake)

Déboulonnage des statues : enfin le guide

Le déboulonnage des statues est devenu un tel phénomène, qu’il manquait un ouvrage pour accompagner ce nouveau tourisme militant. Et documenter le dégagisme qui fleurit dans nos villes.

Voici donc le Guide des statues déboulonnables en France. Un manuel qui a pour but d’identifier les statues menacées, afin de faciliter tout autant leur protection que leur déboulonnage éventuel, s’il s’avère légitime.

Guide des statues déboulonnables en France, de Martine Plaucheur

Disponible dans toutes les librairies. 12 €

Pour tenter l’aventure de me lire…

Tout compte de mots fait, j’ai pas mal écrit. Et sans avoir la prétention de parler d’une “grande oeuvre”, j’ai le satisfecit de pouvoir présenter, aujourd’hui, un échantillon plutôt varié, ma foi, de mon travail de plume.

Si vous avez l’âme d’un lecteur-explorateur, en quête d’auteurs que les libraires ne mettent pas en tête de gondole, voici les titres de mes ouvrages, et le moyen de se les procurer :

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/qui-etes-vous-noam-derwich
Disponible aussi en format broché – 8 € (frais d’envoi inclus) – me le commander à : plaucheurm@gmail.com

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/l-odyssee-bleue-des-mots-infinis

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/bribes-vagabondes-d-un-non-journal-de-voyage

Singularité initiale – Roman
La quête initiatique de 6 personnages contemporains pour réinventer leur vie
8 € (frais d’envoi inclus) – me le commander à : plaucheurm@gmail.com

« Exprimez-vous Martine » – Anthologie de mes textes sur Facebook, réflexion sur l’écriture virtuelle
8 € (frais d’envoi inclus) – me le commander à : plaucheurm@gmail.com

Tyrannovirus – Collectif
Le titre parle de lui-même… disponible sur commande dans toutes les librairies

Envois avec une dédicace personnalisée, et c’est pas plus cher 😉

en mode joie en mode cinéma

C’est important et c’est chouette, se faire son cinéma. Ca laisse se dérouler et défiler l’imaginaire consolateur, sur l’écran noir de nos nuits blanches comme chantait Nougaro. Et ça nous fait du bien, le temps d’une séance agréablement délirante.

Puis, ça n’empêche pas de revenir sur terre quand il faut : la preuve avec les vidéos de conseils aux comédiens.

Les hasards heureux de l’extrapolation

Extrapoler : « tirer une conclusion à partir de données incomplètes ». Autrement dit, anticiper ce qui nous attend en sachant décrypter les informations et les faits présents.

Point besoin de posséder un don de voyance, pour deviner leurs manigances : ma chaîne connerie virale TV extrapole les événements en les tirant jusqu’à leur point d’absurdité maximale. Et force m’est de constater que depuis bientôt 2 ans, hélas, la réalité finit presque toujours par rejoindre mes pires pitreries.

Je finis donc par croire qu’il ne s’agit plus d’heureux hasards. Mais de cette lucidité à la disposition de tout un chacun, dès lors que son esprit a choisi de se tenir en retrait du brouhaha injonctif de la doxa, pour suivre sa voie propre. Fondée sur ce qu’il a appris et validé par lui-même.

N’entrons pas dans les sombres rangs de la conformité, ce fléau qui annihile le meilleur et le plus beau de la vie, son époustouflante diversité, son imprévisibilité porteuse d’une inépuisable magie. Et son énergie primordiale, la joie.

Lire pour être libre

La littérature ne doit pas être une entreprise à empailler les mots et momifier la pensée.

Encore moins la greffière putassière des autorités et de leur propagande.

La littérature a le devoir de rester vivante, grouillante, insolente, incorruptible et pugnace, afin de s’imposer, quand sonne l’heure de la tyrannie, comme le meilleur porte-voix de la Liberté.

Tyrannovirus – Editions Titanic-Toursky – 12 € – Sur commande chez tous les libraires

En notre âme est conscience

« L’espace, c’est la conscience » nous explique Philippe Guillemant. Et ça bouleverse tout notre prisme de compréhension, ça le constelle d’intuitions flamboyantes venues de la Galaxie des Possibles Infinis…

https://odysee.com/@complogate:b/creer-son-futur-grace-au-pouvoir-de-la-pensee-avec-philippe-guillemant:0
* Note prise après le visionnage de cette vidéo : « Trouver l’équilibre entre la lucidité analytique, mon appartenance et ma responsabilité dans ce monde. Et une vision qui décolle de la matière pour accéder à un champ d’informations plus intuitif, mystérieux, magique… »