Bonne nouvelle : plus de 2000 vues pour le clip de mes 50 ans !

Une fois n’est pas coutume : je célèbre aujourd’hui, dans cette rubrique dédiée aux bonnes nouvelles dans le monde, un fait heureux qui me concerne…

Fifty Rap, le rap dont j’ai écrit le texte et que j’ai performé pour mes 50 ans, vient de dépasser les 2000 vues sur Youtube ! Double raison de me réjouir : ce cadeau tombe pile poil le jour de ma fête. Or – et là, c’est l’influenceuse de joie qui parle – il ne faut jamais louper une occasion de s’autocélébrer !

Ce nombre de vues est d’autant plus chouette et méritoire, que le clip a été réalisé sans budget ni relai dans les médias… mais nous avions mieux : la « patte » du réal David Zaw, mix unique de rigueur et de déconne, et l’enthousiasme sans faille de Nathalie, Sonia, Josy et Arianne, mon épatant groupe de copines qui n’avaient jamais tourné un clip de rap… mais se sont lancées avec une joie et une confiance exemplaires dans cette aventure inconnue !

2000, c’est bien… mais je sais qu’on peut faire encore mieux, et qu’un si bel élan ne peut que se poursuivre : si vous ne connaissez pas encore ce clip, allez le découvrir. Et s’il vous réjouit comme tant de femmes (de 50 ans, mais pas que), et d’hommes aussi, qui nous en ont fait un retour positif, laissez un like ou un commentaire : ce n’est que par vos like et commentaires que notre clip peut être référencé par Youtube, et continuer à être vu : https://www.youtube.com/watch?v=G-YNFjF77gI

Ah oui, une dernière chose : si tu as envie de me faire un cadeau pour ma fête, abonne-toi à la chaîne Youtube ! 🙂

Bonne nouvelle : la pression des "bonnes résolutions", c'est fini !

Petit jeu : qui suis-je ?

J’apparais entre fin décembre et début janvier. Seule, ou avec plusieurs de mes semblables. On me martèle à voix haute ou à l’écrit, façon méthode Coué, devant témoins pour me donner la valeur d’un serment encore plus « liant ». Et puis je deviens une telle source d’obligation et de pression que le plus souvent, on me jette aux oubliettes, sitôt les « voeux du 1er janvier » passés.

Je suis je suis…

La bonne résolution de la nouvelle année !

martine, influenceuse de joie, t’invite à te délester de cette coutume contraignante et inutile (sauf bien sûr, si tu y tiens vraiment, et si elle contribue pour toi à une motivation, un élan positifs). Pour cela, lance une bonne résolution que tu ne tiendras pas ! Voici la mienne. N’hésite pas à laisser la tienne en commentaire.

En mode joie te souhaite un joyeux bout d’an, avec ou sans bonnes résolutions !

Les conseils spécial Noël de Cicciolala !

Ta coach bonheur préférée te dit tout ce qu’il faut savoir pour passer un Noël magique !

Que tu sois en plein préparatifs pour le Réveillon de ce soir, ou que tu t’en tapes complètement, et as juste envie de t’offrir quelques minutes de joyeuse détente, cette vidéo est pour toi. Et n’oublie pas : avec Cicciolala, marraine de https://enmodejoie.com/, la joie est là !

La joie de faire des vidéos spontanées sur mon phone !

Depuis que j’ai mon I Phone, ma créativité s’exprime encore plus librement… ou l’influence (bonne ou catastrophique ?) des nouvelles technologies sur notre inventivité et notre « production artistique ».

Voici quelques-unes des vidéos que je tourne « quand ça me prend », puis poste sur Instagram de façon intempestive. C’est léger, offert de bon coeur, sans prétention aucune, hormis celle de vous amuser.

C'est la luuutteee joyeuuuseee !

Parce que ce blog dédié à la joie aborde aussi les grands sujets de notre société, une vidéo pour rappeler, en ces temps de lutte, la condition inacceptable des artistes !

J’ai posté ce message engagé en juin dernier, mais il est toujours, hélas, d’une actualité brûlante et… indigeste (le thème de la vidéo vous donne toute la subtilité et la saveur, si j’ose dire, de ce jeu de mots).

En quête de sens ? Réponse par le non-sens et l'absurde

Récit d’une quête qui commence par de grandes questions existentialo-philosophiques, et qui finit de façon très… con 🙂 Avec, cerise sur le gâteau de l’Absurde, une guest-surprise ! Une super-production signée martine, ton influenceuse de joie préférée.

Décidément, il n’y a que sur https://enmodejoie.com/ que tu peux voir des histoires si étonnantes et inclassables, entre Kierkegaard et les Monty Python, Paulo Coelho et le pire des réseaux sociaux… mais ne teasons pas davantage : regardez, bon film !…

Comédienne : le job où tu peux faire tranquille ta mytho !

Enfant, je passais des heures enfermée dans ma chambre, et même quand on m’en sortait, enfermée dans ma tête, pour me raconter des histoires.

D’où venaient ces récits inventés à partir d’un mix mystérieux de bouts de réel et d’affabulation personnelle ? La réponse à cette question est généralement : de l’imagination. Mais ce mot abstrait, qui veut tout et rien dire à la fois, est un cache-misère pour notre ignorance face à l’énigme, à jamais insoluble, de la naissance des histoires de fiction.

A cinquante ans, je suis restée la gamine qui se construisait tous les jours des univers comme il lui plaisait ou comme ça lui venait, avec leur décor et leurs personnages. Pas en Lego (je n’étais pas douée pour les Lego), mais en mots. La seule différence c’est qu’aujourd’hui, j’ai trouvé un moyen pratique pour partager mes visions délirantes, en devenant auteure et comédienne. Petit aperçu du « monde fantasque et fabuleux de martine » dans les vidéos qui suivent. Et que vous avez bien entendu tout l’heur de commenter, d’aimer, ou pas…

La joie de créer tes propres super-héros !

L’un des miens s’appelle Improvisator…

Il est le cauchemar des comédiens, plus redouté que le trac et le trou sur scène. Il débarque chez eux sans prévenir, avec sa grande cape grise à capuche et sa voix d’outre-tombe sortie des catacombes d’un théâtre, pour tester leurs capacités d’improvisation.

Dans cette vidéo, Improvisator me lance un défi difficile (les seuls intéressants, il faut bien l’admettre) : 3 impros, avec juste quelques minutes de préparation, et deux accessoires.

Ai-je réussi ? Je ne sais. Mais ce dont je suis sûre, c’est d’avoir fait de mon mieux. A vous d’en juger…