Cocktail de bienvenue pour les nouveaux arrivants sur ce blog!

Ces derniers jours, joie de constater qu’un groupe de nouveaux abonnés a débarqué sur enmodejoie.com !

Martine, votre hôte influenceuse de joie, est ravie de vous accueillir sur ce blog dédié à la joie !…

Et pour fêter votre arrivée, voici le « cocktail de joie » offert aux nouveaux venus, comme le traditionnel collier de fleurs des Polynésiens à leurs visiteurs.

Ce cocktail est hautement concentré en extraits de joie pure, shakés avec les composants suivants (ingrédients de base de ce blog) : vitamines D (pour Dérision) pour prévenir et lutter contre la sinistrose et ses effets nocifs sur notre santé mentale et physique, barres de rire énergétiques sous forme de chroniques, vidéos, chansons, actualité heureuse… et tout ce qui favorise la « poilade », ce baume bienfaisant immédiat, miraculeux et gratuit, éclats d’optimisme pour éclaircir le regard et rafraîchir l’esprit, afin de les rendre sensibles à la beauté de ce monde, et de les protéger du flot polluant de nouvelles catastrophistes que déversent en continu les médias… mise en garde : il ne s’agit pas d’un optimisme béat de synthèse, mais d’un optimisme réel, lucide, choisi en pleine connaissance de causes, qui fait le pari d’une humanité capable d’intelligence et de générosité, ayant compris que ce que nous voulons tous, au fond, c’est vivre heureux. Simplement vivre heureux…

Et maintenant, on crie tous ensemble « en mode joie ! », et… cul sec ! 🙂

Et pour finir, le lien vers le formidable et reboostant groupe Facebook de Meena Goll, une des inspiratrices de ce blog, « Magie de tous les possible » : https://www.facebook.com/groups/484242062030500/?source_id=673420356042982

A la Vie, toujours plus forte que tout !

Sermon sur la joie !

Mes sistas mes frangins !

Les sermons chiants, c’est pas ma tasse d’eau bénite, et ça passe toujours mieux en mode groove plutôt que grave…

Non c’était juste pour vous dire- sans verser dans « l’homélie » gentille, ça me soûle autant que vous – faudrait songer de temps à autre à exulter ensemble autrement qu’en se mettant sur la gueule, par exemple, et comme vous y enjoint sans cesse ce blog : exulter ensemble dans la joie !

Pourquoi ? Parce que cette vie est encore plus courte que la mini-jupe de la meuf la plus sexe de la terre ! Et sans zapper la complexité, la diversité et les nuances infinies de nos points de vue, de nos arguments, de nos convictions, au sujet des événements qui agitent sans répit ce monde, la brièveté de nos existences me semble un motif amplement suffisant pour tâcher de se les pourrir le moins possible.

Déjà que, comme dit le père Voltaire, cette vie est « naturellement » une vallée de larmes, ça serait bien cool, voire même le début d’un grand progrès pour l’humanité, d’éviter au max de nous en rajouter une couche !

Voilà donc, mes sistas mes frangins, un extrait du légendaire Sister Act, avec la divine Whoopi Goldberg : un pur moment de good vibes pour le corps et l’âme, cadeau, partage, communion, communions… tous ensemble dans la joie ! Sur enmodejoie.com, et partout où nous pourrons propager le puissant et irrésistible pouvoir de l’allégresse !

Da Vinci Mode : retrouvons notre autonomie !

A force de saucissonner le savoir en disciplines bien distinctes, chacune du ressort exclusif de son petit aréopage de spécialistes, nous nous sommes dépossédés de notre capacité à appréhender le monde d’un point de vue élargi, ouvert, pluriel.

Nous avons renoncé à la faculté de notre esprit à s’intéresser aussi bien aux lettres qu’à la science, aux arts qu’à la technique.


Il serait bon, dis-je, dans la sage stature de Joconde que m’a prêtée mon ami Jean Lou, de remettre à la mode l’idéal de la Renaissance, symbolisé et incarné par Léonard de Vinci.

Léonard fut peintre, scientifique, ingénieur, anatomiste, inventeur, botaniste, sculpteur, architecte, musicien, poète, philosophe, écrivain…
Il ne s’agit pas de viser le statut de génie universel – qui demeure, convenons-en, exceptionnel chez le commun des mortels – mais de récupérer et revendiquer notre droit à l’intelligence et à la réflexion dans tous les domaines.

Dès lors que je sais lire, écouter, m’informer, aucun savoir n’est exclu du champ de ma compréhension et de mon raisonnement.

Les experts (dont j’ai auparavant vérifié l’indépendance, la compétence, et la bonne foi) m’éclairent, mais ne pensent ni ne décident pour moi.
Si nous continuons à nous en remettre à eux, si nous continuons à leur déléguer – par inconscience, facilité, paresse… – l’organisation de la société, du travail, du système judiciaire, de santé… et de tout ce qui touche à nos vies, eh bien… nous sommes cuits les amis.

Le savoir est une arme, l’instrument de notre autonomie. Qui plus est, en accès libre sur cette extraordinaire banque de données et de partages qu’est Internet, et qui aurait fasciné Léonard, j’en suis sûre… Ne nous en dépouillons pas.

Le CAFI (Chevaliers de l’Académie française des Insultes) ou l’art d’embellir les injures !

Dans son émission sur les Ripistes (voir la chronique du 7 juin), Zéro Patron vous a offert de magnifiques phrases pour vos RIP.

Voici à présent les magnifiques insultes du CAFI (les Chevaliers de l’Académie française des Insultes), pour changer des injures injustes aux mamans et aux filles de joie!

Une pure impro des Zéro Patron
L’intégralité du live ici : https://www.youtube.com/watch?v=jBukG6bzsj4
Merci de t’abonner à la chaîne pour nous soutenir 🙂

Bonne nouvelle : on fête l’anniversaire de la reine Vibriata!…

sur la planète Vibriatorius tout le week-end !

Ce week-end, on ne fête pas que la Pentecôte : sur la planète Vibriatorius, c’est la méga teuf pour l’anniversaire de la reine Vibriata !

Vibriatorius, et sa reine bonne et juste, sont-elles le fruit de mon imagination, ou bien existent-elles vraiment, quelque part dans l’immensité galactique ?… Qu’importe : que les festivités commencent !


Le lien pour suivre l’événement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/275892067105685
Et le lien pour suivre en intégralité L’Odyssée bleue des mots infinis : https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/l-odyssee-bleue-des-mots-infinis

Sois la reine, le roi, en ton royaume.

Bonne nouvelle : on gagne du temps et de la lucidité !

Facebook, l’AFP, Le Monde : continuez à nous censurer, ne vous privez surtout pas !

Car si toute censure est contournable, vous en revanche, en nous censurant, vous faites l’aveu public de votre corruption. Et de votre participation active pour l’avènement du monde totalitaire dont vous rêvez.

Et merci de nous faciliter autant le boulot de «vérification» et de «décodage», comme vous dites, de vos petites magouilles entre amis: vous nous faites gagner du temps et de la lucidité 🙂

Exprimez-vous ! La fameuse invitation lancée par Facebook quand on se connecte. En fait il faut comprendre : exprimez-vous, à condition de rester dans la ligne du Discours Officiel Unique.

Si le siècle des Lumières pouvait voir le 21ème s…

Lettre de la Marquise Lamartine, voyageuse dans le temps transportée en 2020

« Ah mon ami ! J’ai choisi la France du 21eme s. comme période de mon voyage dans le futur… mal m’en a pris ! Si vous saviez les choses affreuses dont je suis témoin ! Si vous saviez ce que sont devenues les belles valeurs de la philosophie des Lumières chère à notre cœur !…
Sous l’impulsion d’un gouvernement et de ses Institutions, aussi pourris que les ravages causés par la petite vérole, les plus grands scientifiques sont traînés dans la boue, et les médecins empêchés d’exercer leur métier. Les médicaments qui soignent et sauvent des vies sont interdits, dans un mépris inouï des morts, dont on ne brandit le nombre que pour maintenir le peuple dans une docilité apeurée. Quant à la liberté d’expression !… si messieurs Voltaire et Diderot voyaient à quel point elle est bafouée, mise en pièces par une censure qui supprime systématiquement toutes les opinions différentes du « discours officiel de l’Etat », ils en seraient horrifiés !… comme je le suis, mon ami…
Je vois tout de même poindre une lumière au milieu de ces ténèbres: l’attitude de l’Etat français du 21eme s. est si visiblement choquante, qu’elle réveille, pousse au désir d’un changement de société profond, une grande partie des citoyens, même parmi les moins enclins à la révolte.
Faite une copie de cette lettre mon ami, et diffusez-la le plus possible, car elle est probablement vouée à la destruction par la censure généralisée que je vous ai décrite »
La marquise Lamartine, le 26 mai 2020.

Je reprends le pouvoir !

Après 2 mois passés comme loin de moi, transportée dans un pays cauchemardesque en proie à la psychose collective, ballottée entre les injonctions contradictoires, les décisions incohérentes, et les mensonges en cascade nous éclaboussant les uns après les autres… je reprends le pouvoir ! Sur moi et sur ma vie. Sur mon esprit et sur mon corps. Sur ma capacité de juger, de choisir, de mener mon existence en être autonome, et donc libre.

« Je sauve ma vie je reste maître de moi », est le slogan que je me choisis.

C’est un moi-nous. Un retour à soi qui n’a rien d’un quant à soi. Au contraire : « Le statut-même d’humain implique la fraternité », affirme le philosophe Emmanuel Lévinas. Je ne mets en avant mon humanité que pour mieux accueillir et rejoindre la tienne.

Il y a aussi cette magnifique bénédiction masaï : « L’humanité est une quelles que soient les cultures du monde. Pars en paix, inspire toi de la beauté de ces immensités lointaines que tu visiteras ». Nous sommes nombreux à le sentir et à le savoir, intellectuellement et viscéralement : il est temps de partir vers d’autres façons de penser, de visiter d’autres manières de faire, de nous organiser, de travailler, de nous informer, de nous soigner, de nous déplacer, de nous chauffer, de nous vêtir, de nous nourrir… avec pour critère premier, surpassant tous les autres : vivre dans le respect de tout ce qui vit ici-bas.

Chacun et ensemble, à travers chacun de nos actes, et tous ces actes réunis, individuellement et collectivement, nous voilà engagés sur ces nouvelles « immensités lointaines »… que la joie, « ce carburant nécessaire à la vie, cette énergie primaire que réclame notre être », comme je le dis sur la page d’accueil de ce blog, soit notre GPS.