Bonne nouvelle : il existe des esprits intelligents et libres !

Dans le bureau du professeur Didier Raoult, le 1er mai 2020

« Il y a une différence d’intelligence entre les choix qui ont été pris en extrême-Orient et l’Europe qui est choquante »

« On a fait 100 000 tests. Personne a ça. Vous prenez des médecins de bureau qui ont pas de labo : ils peuvent vous dire l’avenir que dans les boules de cristal »

« Les universitaires ont le droit de s’exprimer sur tous leurs sujets de recherche : c’est dans la Constitution »

« C’est pas de la science, c’est de l’opinion. Et avoir l’opinion que l’hydroxychloroquine est un poison, c’est une opinion de fou »

« Il s’est échangé pour 9 milliards d’action en 1mois 1/2 »

« Cette histoire que les médecins ne traitent plus les malades, c’est une histoire de fou (…) Les médecins continueront à avoir le devoir de soigner les gens »

« Je me vois pas dire aux gens : restez chez vous, quand vous respirez plus, venez à l’hôpital pour mourir. Faut pas le faire (…) Heureusement, les gens sont désobéissants »

« Mens sana in corpore sano »: un esprit sain dans un corps sain. L’intelligence éclairée de ces propos, alliée au souci de soigner nos maux, illustrent bien cette sage maxime.