Comédienne : le job où tu peux faire tranquille ta mytho !

Enfant, je passais des heures enfermée dans ma chambre, et même quand on m’en sortait, enfermée dans ma tête, pour me raconter des histoires.

D’où venaient ces récits inventés à partir d’un mix mystérieux de bouts de réel et d’affabulation personnelle ? La réponse à cette question est généralement : de l’imagination. Mais ce mot abstrait, qui veut tout et rien dire à la fois, est un cache-misère pour notre ignorance face à l’énigme, à jamais insoluble, de la naissance des histoires de fiction.

A cinquante ans, je suis restée la gamine qui se construisait tous les jours des univers comme il lui plaisait ou comme ça lui venait, avec leur décor et leurs personnages. Pas en Lego (je n’étais pas douée pour les Lego), mais en mots. La seule différence c’est qu’aujourd’hui, j’ai trouvé un moyen pratique pour partager mes visions délirantes, en devenant auteure et comédienne. Petit aperçu du « monde fantasque et fabuleux de martine » dans les vidéos qui suivent. Et que vous avez bien entendu tout l’heur de commenter, d’aimer, ou pas…

Bonne nouvelle : Celeste Barber existe et nous enchante !

Depuis 2015, elle nous offre des parodies de stars, et de leurs photos trop parfaites, à la fois hilarantes et salutaires. Pour notre moral, notre mieux-être, et l’acceptation de nous-mêmes: que c’est bon et libérateur, ne plus se sentir obligée d’être mince, sexy, au diapason d’on ne sait quel idéal de beauté absurde et arbitraire ! Que c’est bon et libérateur, arrêter de s’auto-dézinguer, et se regarder avec une indulgence affectueuse et complice.

Autre bonne nouvelle, Celeste Barber est suivie par 6 millions de followers sur Instagram: les mentalités évoluent, et dans le bon sens. C’est un réjouissant constat.