Trouver son bout de Terre promise, le faire croître, et le chérir

Vous voyez ce bout de terre, pour l’instant caillouteuse et aride ? Eh bien, je vais œuvrer à lui rendre la fertilité et la vie.

Creuser, retourner, ajouter de la bonne terre, planter, semer. Puis prendre soin de ce précieux carré de plantes, fleurs, quelques pommes de terre, ou autres légumes qui s’adapteront le mieux, j’imagine un arbre fruitier aussi. Et constater avec fierté et joie chaque nouvelle pousse, chaque nouvelle éclosion, chaque nouveau don de la Terre.

C’est mon projet le plus important de cette année 2021. Avec le désir de devenir meilleure – c’est-à-dire, plus aimante et plus aidante. Et la naissance de 3 textes (en collaboration avec un écrivain marseillais que j’estime autant pour son œuvre que pour sa grande humanité).

Ainsi, ce qui peut sembler, et resterait pour d’autres, un morceau de terrain sec et sans intérêt, incarne pour moi, sur un plan à la fois symbolique et bien concret, un rêve, un espoir, mon bout de terre promise.

Et il en va de même pour tout : les choses sont et deviendront ce que nous en faisons et ce que nous en ferons. Il importe dès lors de bien choisir ce que nous allons semer.