14 octobre 2020 : l’allocution historique des Zéro Patron

Le 14 octobre dernier, y’a eu l’intervention de… d’un président me semble ? Mais y’a eu surtout celle des Zéro Patron, sur les ondes de Radio Galère.

Avec des phrases d’anthologie qui resteront dans l’histoire… bonne écoute!

PS : Le tournage de l’opus 3 de notre série, évoqué pendant l’interview, est reporté pour cause de… enfin vous savez. Mais on trouvera le temps de le faire entre 2 confinements 🙂 et l’épisode 2, déjà dans la boîte, est bientôt prêt !

Comme des enfants !

Samedi soir, on s’est amusés comme des enfants, sur la scène de la Divine Comédie à Marseille.

C’était la 1ère de notre nouvelle création « Sous les planches ».

Les Zéro Patron remercient le public venu s’amuser avec eux !

Voici quelques photos de nos joyeuses tribulations scéniques, prises par une de nos spectatrices.

La joie de créer tes propres super-héros !

L’un des miens s’appelle Improvisator…

Il est le cauchemar des comédiens, plus redouté que le trac et le trou sur scène. Il débarque chez eux sans prévenir, avec sa grande cape grise à capuche et sa voix d’outre-tombe sortie des catacombes d’un théâtre, pour tester leurs capacités d’improvisation.

Dans cette vidéo, Improvisator me lance un défi difficile (les seuls intéressants, il faut bien l’admettre) : 3 impros, avec juste quelques minutes de préparation, et deux accessoires.

Ai-je réussi ? Je ne sais. Mais ce dont je suis sûre, c’est d’avoir fait de mon mieux. A vous d’en juger…

La joie de n’appartenir à aucune chapelle

Je n’aime pas me définir. Toute définition est une limite et un enfermement. Mais puisqu’il faut bien dire ce que l’on fait dans cette société, alors soit, je suis auteure et comédienne. En dehors des écoles, des styles, des chapelles.

Je ne m’impose jamais les contraintes d’une convention ou d’un genre. Je ne me situe ni dans le registre de la vanne obligatoire toutes les 5 minutes, ni dans celui d’un certain théâtre contemporain à concepts et résolument engagé.

Il y a ce que je suis et ce que je fais. C’est tout. Et lorsque ce que je suis et fais vous inspire, vous embarque, vous amuse ou vous émeut, c’est ma plus grande joie !